Selon une étude menée par le cabinet Taj,  55 % des entreprises qui ont contesté leur redressement ont eu la bonne surprise de voir le montant réclamé diminuer d’au moins 20 %.

Controles et redressements Urssaf

Pourtant,  dans les 2/3 des cas,  les dirigeants préfèrent s’abstenir d’introduire une procédure devant le tribunal des affaires de la Sécurité sociale pour 3 raisons principales :

  • la durée du contentieux (les délais judiciaires sont très longs)
  • son coût
  • la crainte d’une issue défavorable ou aléatoire

Selon cette même étude menée auprès de 150 entreprises, 8 entreprises sur 10 reconnaissent qu’elles ne se préparent pas à un possible contrôle.

Et vous, avez-vous déjà été contrôlé par l’Urssaf ? Quelle a été l’issue de ce contrôle ?

Crédit photo : merci à Scott Maxworthy 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement