La question du congé maternité est une vraie préoccupation pour les femmes qui ont créé (ou souhaitent créer) une entreprise. Leurs conditions d’indemnisation sont en effet nettement moins avantageuses que celles des salariées du secteur du public ou privé (quant à la durée et au montant maximum alloué).

Mais cette situation va probablement évoluer avec la mise en place du congé maternité unique.

Le congé maternité unique : les changements à venir pour les femmes chefs d’entreprise

La concertation en cours doit durer jusqu’à la fin du mois de septembre. L’objectif est d’harmoniser les droits afin de permettre à toutes les femmes, y compris celles qui exercent en micro-entreprise, de bénéficier d’un congé-maternité suffisamment rémunéré et “aligné sur le régime le plus avantageux” selon les propos de Marlène Schiappa (la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes).

De plus, un portail numérique unique devrait permettre de déclarer plus facilement son congé maternité et de connaître, grâce à un simulateur, le montant des indemnités.

Il y a encore des incertitudes

Reste à savoir comment tout ceci va être mis en place.

Au départ, le congé maternité unique devait être adopté “avant l’été”. Finalement, il va falloir encore patienter avant de savoir notamment si la durée du congé maternité sera réellement la même pour les indépendantes que pour les salariées (6 semaines de congé prénatal et 10 semaines de congé postnatal pour un premier enfant).  Les indemnités seront-elles également versées à l’identique quelque soit le statut ? (pour les salariées, le montant maximum de l’indemnité journalière maternité est de 84,90 € - voir ici - alors qu’il est de 53,74 € pour les indépendantes - voir ici).

De plus, pour l’instant le coût de cette réforme n’a pas été communiqué. Marlène Schiappa a toutefois précisé qu’elle serait mise en place “par vagues”, en commençant par les agricultrices, jusqu’à la fin du quinquennat.

Affaire à suivre donc….

Et vous, que pensez-vous du principe d’un congé de maternité unique ?

Crédit photo : Tatiana Vdb
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement