Boulanger se serait bien passé de cette mauvaise publicité…. La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a mis en demeure le 26 juin 2015 l’enseigne de high-tech et d’électroménager suite aux commentaires qu’elle a relevé sur son fichier client.

Et le 23 juillet dernier, elle a publié un communiqué pour faire connaître les résultats de son enquête.

Fichier clients : Boulanger et la cnil

Elle indique avoir relevé :

  • 5 828 commentaires “non pertinents” : “client très con”, “folle”, “client alcoolique”, “cliente avec problème cardiaque”, “le client est chiant”….
  • l’installation de cookies sur les ordinateurs d’internautes sans leur consentement. Lors d’un test, la Cnil a ainsi relevé que 108 cookies, dont 90 à des fins commerciales, ont été installé sur ses équipements sans information ni accord préalable.

Extrait fichier clients Boulanger : les commentaires excessifs

En clair, l’enseigne a fait tout ce qu’il ne faut surtout pas faire. Et tout ce qu’il n’est même pas pensable de faire….

La Cnil en profite pour rappeler que les commentaires sur les fichiers clients sont autorisés mais qu‘ils doivent être objectifs et en relation avec la prestation commerciale.

De son côté, la société Boulanger s’est engagée à tout mettre en œuvre pour faire cesser ces dysfonctionnements et pour se mettre en conformité avec la loi. Elle dispose pour cela d’un délai de 3 mois.

Pour en savoir plus : Relations clients : mise en demeure de la société Boulanger pour commentaires excessifs

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement