L’Insee a publié le 19 septembre une étude réalisée sur les auto-entrepreneurs immatriculés au premier semestre 2010. Il apparaît que seulement 23% d’entre eux étaient encore en activité 5 ans plus tard (contre 50% pour les entreprises individuelles classiques).

Cette moyenne, car il ne s’agit que d’une moyenne, est toutefois à nuancer :

Bilan : les auto-entrepreneurs, 5 ans après

- selon qu’il s’agit d’une activité principale ou d’une activité secondaire

Ceux qui ont lancé leur activité à titre principal sont plus pérennes (44% contre 34% pour une activité secondaire)

- selon le secteur d’activité

Ceux qui exercent dans les services aux ménages s’en sortent mieux :

  • 46% dans la santé humaine et l’action sociale
  • 35% dans l’enseignement
  • 26% dans les arts, les spectacles et les activités récréatives

Dans le commerce, le secteur le plus plébiscité en 2010, seulement 19% sont toujours actifs 5 ans plus tard.

- selon l’âge de l’auto-entrepreneur

Sont encore en activité au bout de 5 ans :

  • 31% des 50 ans ou plus
  • 28% des 40-49 ans
  • 21% des 30 -39 ans
  • 16% des moins de 30 ans

- selon le nombre d’années d’existence de l’auto-entreprise 

53% des auto-entrepreneurs immatriculés au 1er semestre 2010 ont cessé leur activité dans l’année qui a suivi : ils ne sont plus que 47% à être actifs en N+1.

Ensuite, le risque de cessation d’activité va en diminuant :

  • 22% ferment leur auto-entreprise en N+2
  • parmi eux, 18% ne passent pas le cap de la troisième année,
  • 16% la quatrième
  • et 7 % cessent leur activité en N+5

Vous pouvez consulter l’intégralité de cette étude ici : Auto-entrepreneurs immatriculés en 2010 : cinq ans après, moins d’un quart sont encore actifs

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : priceminister

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement