A partir du 1er janvier 2014,  les plafonds de chiffre d’affaires à ne pas dépasser pour continuer à bénéficier du régime micro-fiscal devraient être réactualisés et atteindre désormais :

  •  82 200 € pour les activités de vente de marchandises  (en 2013 : 81 500 €)
  • 32 900 € pour les activités de services relevant des BIC et les professions libérales relevant des BNC (en 2013 : 32 600 €)

    Auto-entreprise et micro-entreprise : plafonds de CA en 2014

En effet, ces seuils sont corrigés dans une proportion identique à la limite supérieure de la 1ère tranche du barème de l’impôt sur le revenu. Or, l’article 2 du projet de loi de finances pour 2014 prévoit justement une revalorisation de 0,8 % (voir l’article 2 ici):

Le présent article propose de revaloriser les limites des tranches de revenus du barème de l’impôt sur le revenu comme l’évolution de l’indice des prix hors tabac de 2013 par rapport à 2012, soit 0,8 %.

Logiquement, les plafonds majorés qui s’appliquent si le seuil de CA est dépassé devraient être de :

  •  90 300 € pour les activités de vente de marchandises (89 600 € en 2013)
  • 34 900 € pour les activités de services et les professions libérales (34 600 € en 2013)

Crédit photo : merci à Mars Hill Church Seattle

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement