Personne n’aime avoir une facture impayée, se retrouver interdit bancaire ou risquer d’avoir ses comptes bloqués, et les escrocs le savent bien !

La Banque de France a annoncé jeudi dernier avoir constaté une augmentation des tentatives d’arnaques par des escrocs qui n’hésitent pas à utiliser son nom pour piéger les particuliers mais aussi les entreprises.

Concrètement, vous pouvez recevoir un appel téléphonique ou un e-mail d’un prétendu employé de la Banque de France. Il utilise n’importe quel prétexte pour tenter :

  • de vous faire cliquer sur un lien
  • de vous faire télécharger un fichier
  • d’obtenir vos coordonnées bancaires
  • ou même de vous faire effectuer un virement

Soyez prudents ! Quand on vient de créer son entreprise, quand on traverse une période difficile d’un point de vue financier, ou même en période de suractivité, on peut vite se laisser berner. Il faut aussi savoir que les techniques d’hameçonnage se perfectionnent : la personne que vous aurez au téléphone peut se montrer réellement convaincante, et les emails contiennent beaucoup moins de fautes (voire pas du tout) qu’auparavant.

Hameçonnage : des arnaqueurs se font passer pour la Banque de France

Quelques piqûres de rappel pour éviter de tomber dans le panneau

  1. Souvenez-vous que les différents organismes (administration fiscale, banques, insee, etc…) ne vous téléphoneront pas et ne vous enverront pas d’emails pour vous demander de leur donner des informations personnelles
  2. Allez toujours directement  sur le site web officiel de l’organisme en question en tapant son url dans votre navigateur (ne cliquez pas sur les liens contenus dans les emails : ils dirigent le plus souvent vers de faux sites ressemblant aux vrais)
  3. N’hésitez pas à téléphoner à l’organisme, via le numéro de téléphone affiché sur son site web, pour savoir ce qu’il en est
  4. Posez des question sur le forum ! Les membres, qui sont des créateurs et des chefs d’entreprise, pourront vous donner leur avis et partager leur expérience avec vous
  5. S’il s’agit d’une tentative d’arnaque avérée, vous pouvez la signaler à l’organisme en question mais aussi sur Signal-spam.fr (13,5% des 2,8 millions de spams signalés au troisième trimestre 2017 sur ce site relevaient de la cybercriminalité)

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous aussi été contactés par ces escrocs ?

Crédit photo : Shutterstock.com

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement