Les entrepreneurs suivent l’actualité mais les escrocs aussi ! L’annonce de la future suppression du RSI n’est pas passée inaperçue et elle leur a inspiré une nouvelle arnaque…

Comme les indépendants ne savent pas trop comment la situation va évoluer, les arnaqueurs profitent de ce trouble en se faisant passer pour du personnel du RSI. Ils téléphonent afin de réclamer le paiement immédiat de cotisations ou de provisions pour 2018, de leur indiquer une (fausse) démarche à suivre pour éviter les contrôles, de les inciter à s’inscrire dans un annuaire…. Il y a de multiples variantes !

Leur objectif ? Tout dépend de la situation : il peut s’agir d’obtenir des données personnelles et sensibles (le numéro de votre carte bancaire ou votre RIB par exemple), de vous vendre des services ou de vous escroquer.

Soyez vigilants ! Ne divulguez jamais d’informations confidentielles au téléphone et, en cas de doute, rappelez directement le RSI pour faire le point concernant l’appel que vous avez reçu.

Démarchage téléphonique : attention aux arnaques - faux RSI

Les spams vocaux se multiplient aussi

Les spams vocaux sont destinés à vous inciter à appeler un numéro surtaxé.

Ils prennent plusieurs formes :

  • Votre téléphone ne sonne qu’une seule fois. Quand vous regardez le numéro qui apparaît dans les appels en absence, il commence par 089, 082….
  • Votre téléphone sonne et vous avez votre interlocuteur au téléphone mais la communication est interrompue au bout de quelques secondes à peine. Vérifiez bien le numéro de téléphone qui s’affiche avant de le rappeler ! Il faut aussi savoir que la personne au téléphone se fait souvent passer pour quelqu’un susceptible d’avoir une bonne raison d’avoir un contact avec vous (conseiller bancaire…).
  • L’appel en absence  vous indique un numéro non surtaxé. Mais quand vous appelez, vous tombez sur un répondeur qui vous communique un numéro surtaxé à composer sous un prétexte quelconque (contrat à signer, colis en attente de livraison…).

Et ce n’est pas la seule arnaque !

Pour vous éviter de tomber dans certains pièges récurrents (faux courriers officiels, pièges lors de la création de votre site web, faux avocats…), lisez aussi attentivement ce dossier : Le Top 5 des arnaques qui visent les créateurs et les dirigeants d’entreprise

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Russ Morris 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement