Faut-il tout miser sur une seule et unique place de marché ? Parmi les 13 000 vendeurs et les 50 000 créateurs présents sur les sites Alittlemarket.com et Alittlemercery.com, ceux qui avaient fait ce choix vont avoir des difficultés à maintenir leur chiffre d’affaires…

En effet, ils ont eu la mauvaise surprise d’apprendre le 3 juillet dernier que les deux plateformes vont définitivement fermer ! Certaines fonctionnalités ont déjà été supprimées. A partir du 1er septembre, il ne sera plus possible pour les clients d’acheter le moindre article et, à la fin du mois de septembre, ces sites seront définitivement fermés.

Les e-boutiques vont progressivement être transférées vers Etsy.com, une plateforme américaine qui ne fonctionne pas du tout de la même manière et qui n’offrira pas la même visibilité aux petits artisans français (la plupart sont micro-entrepreneurs).

A little market : la fermeture du site pose problème aux micro-entrepreneurs

Quelles sont les raisons de cette fermeture ?

En 2014, la place de marché A Little Market (ALM) a été rachetée par Etsy, un géant américain.

Or Etsy traverse actuellement une période de difficultés. Le groupe a déjà annoncé deux vagues de licenciements qui vont aboutir à la suppression de 239 postes. Cela représente 22% de ses effectifs !

Pour s’en sortir, Etsy a aussi décidé de tout miser sur son site Etsy.com, une place de marché spécialisée dans les produits artisanaux.

Qu’est-ce qui va changer pour les vendeurs d’A Little Market ?

Même si Etsy a annoncé que le transfert des boutiques d’A Little Market vers Etsy.com serait réalisé gratuitement et que les vendeurs bénéficieraient d’une aide pour augmenter leur visibilité, les petits artisans d’ALM ont des raisons de s’inquiéter :

  • Sur Etsy, ils vont devoir par la suite payer des frais pour chaque annonce mise en ligne + une commission sur les ventes (alors que ALM prélevait uniquement une commission sur les ventes)
  • Etsy est une plateforme internationale et non exclusivement française : les vendeurs vont donc devoir lutter pour être visibles et se faire connaître. D’ailleurs, pour l’instant rien n’a été annoncé concernant la migration des avis des clients et des évaluations.
  • Les vendeurs ne disposent pas des adresses e-mails de leurs clients : ils ne peuvent pas réaliser une campagne d’e-mailing pour annoncer la fermeture d’A Little Market et leur donner toutes les informations sur les évolutions à venir. Il est malgré tout possible de contacter chaque client/prospect, un par un, en utilisant la messagerie interne du site mais cette tâche est très chronophage.
  • Le délai pour s’adapter est particulièrement court ! Ils ne disposent que de 2 mois à peine pour effectuer s’ils le souhaitent le transfert de leur boutique sur Etsy et surtout trouver des solutions pour éviter de voir leur ventes chuter.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Êtes-vous concerné par la fermeture d’A Little Market ? Si oui, que comptez-vous faire ?

Crédit photo : Charlotine81

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement